Menu






















 



À propos |  Comités et commissions |  AGA |  Bulletin |  Plan du site |  Nous joindre      Imprimer la page
   Nouvelles

Virginie Chénier rate sa qualification olympique à l’épreuve individuelle

Montréal, 29 mars 2021 (Sportcom) – Virginie Chénier s’est inclinée en deuxième ronde du tournoi de qualification olympique disputé la semaine dernière, aux Championnats panaméricains de tir à l’arc de Monterrey, au Mexique. La Québécoise a ainsi pris le neuvième rang de cette compétition qui permettait à trois archères d’obtenir un laissez-passer pour Tokyo.

Après avoir atteint les huitièmes de finale du tournoi panaméricain, Chénier a remporté son rendez-vous initial des qualifications olympiques par la marque de 6 à 4, vendredi, contre l’Argentine Cinthya Pellecer.

Quelques heures plus tard, la spécialiste de l’arc recourbé s’est inclinée 6 à 5, en tirs de barrage, face à la Brésilienne Ana Machado, une adversaire qu’elle avait vaincue au compte de 7 à 1 deux jours plus tôt.

« Lors de mon premier match (contre Pellecer), ça s’est plus ou moins bien passé malgré ma victoire et les points n’étaient pas là pour me mettre en confiance. J’ai quand même attaqué la deuxième rencontre de bonne façon, mais malheureusement, ça n’a pas penché de mon bord. C’est sûr que c’est décevant, mais les flèches ne sont pas allées où je voulais », a-t-elle analysé en entretien téléphonique avec Sportcom.

Sans vouloir se trouver d’excuses, l’athlète de 26 ans a ajouté que les conditions étaient loin d’être optimales du côté de Monterrey, où le vent est venu compliquer la tâche des participants tout au long de la semaine.

« C’était assez difficile de juger le vent, surtout cette journée-là. Les scores ont été assez bas, mais je ne peux pas juste blâmer le vent. C’était la même chose pour tout le monde et la Brésilienne a simplement mieux tiré que moi », a poursuivi celle qui s’était classée dixième lors de la séance de qualifications, avec un total de 601 points.

Ce revers a ainsi mis un terme à la semaine de travail de Chénier. Cette dernière a ensuite vu ses compatriotes Stephanie Barrett et Tania Edwards terminer deuxième et troisième de ce tournoi de qualification olympique remporté par la Brésilienne Ane Marcelle Dos Santos.

La performance de Barrett a du même coup permis à l’équipe canadienne d’atteindre son principal objectif d’obtenir l’un des trois billets individuels tant convoités pour Tokyo. « C’était notre but ultime de notre passage au Mexique et c’est vraiment une bonne nouvelle pour le sport du tir à l’arc au Canada. Peu importe qui allait gagner la place, nous savions que nous allions être contentes », s’est-elle réjouie.

Même si elle concède qu’elle aurait aimé mieux faire, Chénier dresse un bilan positif de sa première compétition internationale en plus de 18 mois.

« C’était une bonne expérience de compétitionner à nouveau. Nous nous sommes entraînées toute l’année pour ça et nous étions très contentes de pouvoir y aller. Au niveau personnel, je suis contente de la façon dont je me suis comportée et de la manière dont j’ai géré le stress. Je trouve que ça s’est super bien passé, mais malheureusement, les choses n’ont pas tourné en ma faveur. »

Une dernière chance ?

De retour au Québec depuis dimanche soir, Virginie Chénier a amorcé sa période de quarantaine obligatoire dans un hôtel de Montréal. La Lavalloise retournera à la maison au cours des prochains jours pour profiter d’une période de repos.

Elle prévoit reprendre l’entraînement physique très rapidement afin de se préparer pour une éventuelle participation à la Coupe du monde de Paris, prévue du 21 au 27 juin. Elle pourrait alors obtenir une dernière chance d’obtenir un billet pour la capitale japonaise en se qualifiant au concours par équipes, mais pour l’heure, rien ne garantit que la fédération canadienne sera représentée lors de cet événement.

Chose certaine, Virginie Chénier sera prête si l’occasion se présente. « Le processus pour se rendre là est un petit peu plus compliqué et on ne sait pas encore s’il y aura des athlètes canadiens, mais nous allons faire tout en notre possible pour nous rendre là. Si je veux me rendre à Tokyo, je devrai faire partie de cette équipe et l’aider à se qualifier. Je vais évaluer toutes les options dans les prochaines semaines, mais je vais travailler encore plus fort pour y arriver. »

 

- 30 -

Rédaction : Mathieu Fontaine, Sportcom

Archives


  

 



Les rencontres à l'agenda

 Championnat du Québec

Secteur animalier 3D
________________
Championnat du Québec

Secteur concentrique
30, 31 août et 1er sept. 2019
Sherbrooke



 

Partenaires

 
© Tous droits réservés, www.ftaq.qc.ca 2010